Face à l’insécurité qui ne cesse d’accroître, les professionnels mais également les particuliers doivent adopter des solutions de sécurité. Installer une alarme ou choisir d’autres systèmes de sécurité est indispensable. Cela garantit la protection des employés ou des résidents d’une maison de toute tentative d’intrusion. La sélection des systèmes d’alarme dépend des besoins de tout un chacun.

Entreprise ou domicile : à chacun son système de sécurité

Locaux commerciaux, appartement, grandes entreprises, etc. chaque acteur, qu’il soit professionnel ou particulier a ses propres besoins en matière de sécurité. Mais dans tous les cas, l’alarme d’intrusion est un dispositif classique qui répond à toutes les attentes. En effet, toutes les alarmes sont conçues pour alerter une tentative d’intrusion. Elles émettent un signal haute puissance. Une alarme est généralement livrée sous la forme d’un kit constitué de : centrale d’alarme, détecteurs (mouvements, ouverture, fuites de gaz et d’eau, etc.), sirène d’alarme et une télécommande ou clavier. L’installateur d’alarme place alors des capteurs à l’intérieur des locaux et à l’extérieur (selon la demande des clients). Actuellement, on a la possibilité de renforcer encore plus la sécurité de ses biens, même quand on part en vacances ou que personne ne travaille pas la nuit dans les locaux d’entreprise. Pour ce faire, la gestion des alertes est à confier à un tiers. C’est-à-dire, on fait appel au service d’une entreprise spécialisée en télésurveillance comme bc2l.fr/. Une société qui propose une formule d’abonnement saura exactement ce qui convient à ses clients. Il faut noter tout de même que les objectifs de protection ne sont pas pareils pour les professionnels et pour les particuliers. Il convient alors de poser les bonnes questions avant de miser sur un système de sécurité.

Les diverses options d’alarmes pour les professionnels et particuliers

La sécurisation des locaux est d’une importance capitale qu’importe l’activité professionnelle. Ainsi, il est nécessaire de penser à investir dans divers types d’alarmes. En principe, on a le choix entre un modèle filaire et sans fil. Il existe trois types d’alarme pour professionnelle :

  • Alarme anti-intrusion professionnelle :  les équipements à installer conviendront parfaitement aux surfaces à surveiller. Mais pour qu’ils soient bien efficaces, il est recommandé d’investir dans des dispositifs mixtes ou encore filaires. Cela permettra entre autres de dissuader les cambrioleurs ;
  • Alarme incendie ERP : en cas d’incendie dans les locaux, ce type d’alarme avertira les personnes de sortir des lieux tout en suivant les règles de sécurité. Il s’agit d’un système d’alarme type 4 ;
  • Alarme à gaz : avec l’aide d’une sirène, ce type d’alarme informe les personnes présentes en cas de fuite de gaz ou si les cambrioleurs se munissent de gaz narcotiques ou soporifiques afin d’endormir les personnes présentes sur les lieux.

Pour les particuliers, diverses options d’alarme sont disponibles :

  • système de vidéosurveillance : on installe des caméras en tenant en compte les endroits stratégique pour surveiller la maison en temps réel ;
  • la surveillance à distance : cette option prévient le propriétaire en cas d’anomalie via téléphone ;
  • la télésurveillance maison : grâce à un abonnement mensuel, on délègue la surveillance à une entreprise spécialisée. Cette dernière peut envoyer son personnel en cas d’intrusion ou elle se charge de contacter les forces de l’ordre.

Privilégier l’installation d’un système de surveillance

Pour les professionnels et les particuliers, la sécurisation d’une entreprise ou d’une maison ne se fait pas à la légère. Selon les études, un bon nombre de personnes hésitent encore quant à l’importance de l’installation d’un système d’alarme ou de vidéosurveillance. Or, on ne peut plus ignorer les faits car les effractions peuvent avoir lieu à tout moment. Se fier à des experts en installation de système de sécurité doit être une priorité. On leur demande conseils pour savoir si la vidéosurveillance peut suffire ou si l’on doit l’associer à une autre solution.